Appligogiques

ÉQOL

Une banque de 15 000 mots à votre disposition

Qu’est-ce que ÉQOL?

ÉQOL, c’est une base de données lexicale élaborée par une équipe de chercheurs en orthophonie et en éducation.

Elle est constituée des 15 000 mots que les élèves du primaire sont appelés à lire le plus souvent dans leurs manuels scolaires.

Les mots d’ÉQOL proviennent de 28 manuels scolaires des Éditions Erpi (12 de mathématiques, 12 de français et 4 de la discipline «univers social»), 24 livrets et 90 extraits de littérature jeunesse.

De cette liste de 15 000 mots, les chercheurs en ont extrait 1200 pour créer une échelle québécoise d’acquisition de l’orthographe lexicale (ÉQOL). Chaque mot a été orthographié par au moins 50 élèves de chacune des 6 années du primaire du Québec.

Deux façons d’utiliser ÉQOL

Télécharger la base de données complète

Vous pouvez télécharger gratuitement la base de données complète sous forme de fichier Excel.
Ce mode d’utilisation est surtout destiné aux chercheurs.

Télécharger
Utiliser l’interface d’interrogation de la base

Vous pouvez aussi vous abonner gratuitement à notre puissant moteur de recherche qui vous permettra d’interroger la base de données selon de multiples critères. Vous pourrez conserver les listes de mots ainsi créées dans un dossier personnel que vous pourrez consulter en tout temps.

Ce mode d’utilisation est celui que nous recommandons pour les enseignants, les orthophonistes, les orthopédagogues et les parents.

Contexte d'élaboration de la base de données ÉQOL

Ces dernières années, plusieurs bases de données lexicales, conçues dans le cadre de travaux sur l’apprentissage de l’orthographe lexicale, ont été rendues accessibles aux chercheurs, enseignants, orthopédagogues ou orthophonistes. Ces bases permettent de décrire des informations linguistiques sur les mots sur la base de valeurs fréquentielles, grammaticales (catégorie, genre) ou phonologiques (transcription phonologique, nombre de syllabes, découpage syllabique, etc.).

Bien que plusieurs d’entre elles aient été conçues pour le même but, elles n’ont pas été toutes élaborées en prenant en compte les mêmes mots ni les mêmes variables.

Ce qui distingue ÉQOL des autres bases de données

La base de données ÉQOL se distingue des autres bases existantes puisqu'elle a été élaborée à partir de mots auxquels les élèves sont exposés à l’école dans les différentes disciplines scolaires ou dans la littérature jeunesse, plutôt que ceux provenant uniquement de la littérature jeunesse. De plus, cette base contient une échelle d’acquisition de l’orthographe de mots scolaires qui a été construite à partir de productions orthographiques d’élèves de plusieurs écoles québécoises.

Élaboration de la base de données ÉQOL

La base de données ÉQOL a été élaborée à partir du vocabulaire présent dans un ensemble de 12 manuels de mathématiques, de 12 manuels de français, de 4 manuels d’univers social, de 24 livrets de littérature et de 90 extraits d’ouvrages de littérature jeunesse provenant de la maison d’édition ERPI. Au total, plus de 14 800 mots différents ont été répertoriés. À chacun de ces mots, des informations extraites des bases de données Lexique 3.80, et Manulex-infra ont été associées. Parmi les renseignements fournis par notre base de données figurent des indices grammaticaux (genre, catégorie grammaticale), de longueur du mot (nombre de lettres, nombre de graphèmes ou nombre de syllabes à l’oral et à l’écrit) et de consistance orthographique (consistance moyenne entre phonème et graphèmes). De nouvelles mesures de fréquence d’occurrence ont par ailleurs été effectuées. Par exemple, la fréquence (pour mille mots) de l’item lexical sur le total des mots du corpus toutes années scolaires confondues, mais aussi année par année, a été calculée.La fréquence cumulée de chacun des mots, c’est-à-dire la fréquence du mot dans le corpus de l’année scolaire ciblée ajoutée à la fréquence du mot dans les corpus des années précédentes, a aussi été calculée.

Pour la création de l'échelle québécoise d'acquisition de l'orthographe de mots scolaires, plus de 1 200 mots, parmi les plus fréquents de la base de données, ont été utilisés et ils constituent la liste de mots à orthographier. Plus de 4 030 élèves de 46 écoles publiques et d’une école privée situées sur le territoire québécois ont pris part à l’étude. L'évaluation des compétences orthographiques a été effectuée en trois temps de collecte distincts (mai et septembre 2015 et mai 2016). Les dictées effectuées par les élèves ont permis d’obtenir les productions orthographiques de chacun des 1 200 mots selon le niveau scolaire des élèves et de calculer leur taux de réussite orthographique. Chaque mot a été orthographié par un minimum de 50 élèves de chaque niveau scolaire. Le taux de réussite orthographique a été ajouté aux caractéristiques des 1 200 mots de la base lexicale. Plusieurs chercheurs considèrent qu’un mot est acquis pour un niveau scolaire donné lorsque celui-ci est orthographié adéquatement par plus de 75 % des élèves de ce même niveau scolaire.

La base de données ÉQOL a été comparée statistiquement aux bases existantes (trois bases de données et une échelle d’acquisition lexicale) et les résultats de ces comparaisons témoignent de la pertinence de la création d’un outil propre au lexique scolaire adressé aux élèves du primaire.

L’équipe de recherche

Brigitte Stanké

Professeure à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal

Phaedra Royle

Professeure à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal

Stefano Rezzonico

Professeur à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal

André Moreau

Professeur en sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais

Christian Dumais

Professeur en sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières

Marine Le Méné

Chercheuse postdoctorale à l'Université de Strasbourg

L’équipe de recherche a aussi tiré certaines données des bases suivantes :
Manulex-infra (Lété, Sprenger-Charolles & Colé, 2004) et Lexique 3.80 (New, 2006)

Conditions d’utilisation

ÉQOL est une base de données accessible à toute personne souhaitant l’utiliser à des fins de recherches, d’enseignement ou de formation. Les données peuvent être partagées (copiées et redistribuées; quel que soit le format ou le médium) et adaptées (réarrangées, transformées ou servir de matériel de base à un autre projet) selon les conditions suivantes :

  • Aucune utilisation commerciale de ces données n’est permise. Les données de ÉQOL, ne peuvent être vendues ou échangées contre un bien ou un avantage commercial.
  • Vous devez mentionner la provenance du matériel en ajoutant le crédit approprié et un lien vers cette licence à votre projet.
  • Si des changements ont été apportés, vous devez en identifier la nature.
  • L’utilisation des données de ÉQOL est soumise aux mêmes conditions d’utilisation.

ÉQOL est un projet de recherche universitaire. Pour toute question additionnelle, vous pouvez entrer en contact avec Madame Brigitte Stanké, chercheure principale et professeure à l’université de Montréal.